La Turquie veut attirer et garder les meilleurs pour son developpement

  • Par princemma
  • Le 12/08/2016
  • Commentaires (1)
Download 1

La Carte Turquoise est la last innovation en Turquie pour les travailleurs étranger

En 2015, environ 80 mille personnes de 165 pays différents ont demandés un permis de travail en Turquie au ministère du Travail et de la Sécurité sociale. Cette croissance exponentielle des demandes de permis de travail a emmenée la Turquie à innover sur la question comme elle le fait chaque fois que cela est nécessaire. Le vendredi 29 juillet 2016, le parlement Turc a approuvé une importante loi qui se trouvait en discussion depuis quelques temps. Cette loi concerne les citoyens étrangers souhaitant travailler ou effectuer un stage en Turquie. Elle permettra de désengorger le système et de réduire considérablement le temps de traitement pour la délivrance du permis de travail en Turquie. La «Carte Turquoise » (Turkuaz Kartı en Turque) qui venait ainsi de voir le jour est la nouvelle innovation de la Turquie pour gérer facilement le flux des étrangers qui aimeraient s’installer en Turquie. La Cartes Turquoise permettra aux étrangers d’avoir des droits importants en Turquie, en particulier le droit de travail permanent et de résidence pour eux et les membres de leur famille.  

Alim1154Les étudiants étrangers dans les universités turques seront autorisés à travailler après leur études (ils ont déjà une autorisation de travailler pendant leurs études entrée en vigueur en  2013). Les ressortissants étrangers possédant un permis de séjour long duré ou un permis de travail valide pendant au moins huit ans pourront désormais demander un permis de travail permanent. Ceci devrait leur accorder des droits similaires aux citoyens Turcs, sauf: le droit de vote, d’éligibilité, le droit de travailler pour la fonction publique et le service militaire ne leur sera pas imposé.  La carte Turquoise sera délivrée aux étrangers voulant investir en Turquie, super diplômés ou titulaires d’une forte expérience professionnelle, pouvant contribuer à l’économie du pays dans les domaines comme la science et la technologie. La délivrance de cette carte se fera après sélection par un conseil consultatif et commencera par une période d’essai de trois ans avant de devenir un permis de travail illimité.  Avec une hausse permanente des investissements étrangers et des diplômés pouvant contribuer au développement du pays, la loi du 29 juillet modernise le processus de sélection. Le montant minimum des investissements sera fixé plus tard mais une chose est certaine, la Turquie est aujourd’hui plus forte qu’avant et le monde aura de ses nouvelles avec toutes ces innovations.

Prince Emma

Travailler en Turquie Turquie Carte Turquoise succès Affaire

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Fabrice
  • 1. Fabrice | 12/08/2016

C'est vraiment interessant de voir la Turquie innover ainsi. Je voudrais y vivre un jour. Merci à vous pour cet article.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau